Saison
Fabulae
02/6/2016 20:00
Studio Ernest Ansermet, Salle de la Radio Suisse Romande, Genève

Il était une voix....
Fabulae est un objet dramatique mettant en scène des relectures des «Contes de Grimm » faites par l’écrivain français Emmanuel Adely. Leur contenu (maintenant autant une compilation de références connues, avec sa fonction primordiale de moralité distordue au sein du Postmoderne), est récrit sous diverses modalités chères à l’écriture d’Adely, toujours sous une volonté esthétique de dépouillement. Tantôt comme une algèbre (soumis à des grilles, listes, indexations) ou une poétique évoquée (haïkus, tankas).
La scène est conçue elle aussi comme un objet dramatique ou concurrent divers personnages. La vidéo, la lumière et le son électronique étant des acteurs au même titre que les musiciennes/comédiennes.
L’artiste plastique et sound designer Eduardo Imasaka nous livre une vidéo à la fois très soignée et énergique (et parfois crue, violente), que met en scène texte, image fixe et animation avec des influences esthétiques post-modernes allant du manga japonais au saturationisme.

Effectif : Ensemble amplifié (Clarinette basse, guitare électrique, percussion, violon, alto, violoncelle, contrebasse) et électronique (sons fixes, traitement de signal en temps réel, Système de Larsen)

Staff : Ensemble Vortex, Eduardo Imasaka (vidéo), Emmanuel Adely (textes, livret), Fernando Garnero (composition, livret, réalisation informatique), Daniel Zea (régie vidéo), Arturo Corrales (régie son)

 

PRISE DE POSITION

Comme elles l'ont fait au moment de la récolte des signatures, les structures de la musique classique et contemporaine genevoises réitèrent, à l'occasion des deux référendums soumis à votation le 5 juin 2016, leurs grandes préoccupations concernant la place de la culture à Genève, les coupes budgétaires et les contraintes administratives croissantes auxquelles ce domaine est sujet.


Le groupement que nous représentons exprime le point de vue des employeurs du domaine de la musique classique et contemporaine à Genève : ensembles, orchestres, festivals, institutions musicales diverses.

Ces structures sont très préoccupées par les coupes budgétaires annoncées, tant au niveau municipal que cantonal, et par la focalisation de ces coupes sur la culture et auxquelles les référendums du 5 juin 2016 visent à s'opposer.

Notre groupement souhaite rappeler, à cette occasion, que ces coupes s’ajoutent à un certain nombre d’autres contraintes financières imposées par le même législateur, notamment d’importants surcroîts de charges en termes de LPP et de cotisations sociales CH-UE, sans avoir été accompagnées des moyens budgétaires correspondants, au contraire. Ces évolutions législatives, couplées avec les récentes coupes, forment un effet délétère et contre-productif sur les possibilités d’engagement des artistes-musiciens.

Nos préoccupations, notamment en ce qui concerne les charges sociales CH-UE, sont désormais relayées par d’autres secteurs d’activités, qui donneront un plus grand impact à la problématique dont nous avons déjà alerté à plusieurs reprises l’Etat et la Ville de Genève.

Les référendums soumis à votation, qui doivent permettre de préserver les moyens nécessaires au développement de la culture à Genève, ouvrent également un vrai débat sur la place de la culture à Genève et sur son financement, au-delà des clivages politiques. Nous réaffirmons ainsi notre intérêt à poursuivre ou entreprendre des échanges avec les autres milieux culturels genevois, avec les autorités et avec les personnalités politiques qui, souvent, connaissent mal notre situation et nos contraintes.

Nous incitons donc toutes les personnes au bénéfice d'un droit de vote en Ville de Genève et sensibles aux problématiques auxquelles la culture est confrontée à voter et à faire voter, lors du scrutin du 5 juin 2016.

Il s'agit bien aujourd'hui de défendre la place de la culture à Genève ainsi que les moyens qui lui sont nécessaires dans l'intérêt de tous (artistes comme employeurs), dans l’intérêt du public et de l’offre culturelle genevoise dans toute sa diversité et sa complémentarité.

Concours de Genève, Contrechamps, Eklekto, Ensemble Vide, Ensemble Vocal Séquence, Festival Archipel, Gli Angeli Genève, L'Orchestre de Chambre de Genève, Orchestre de la Suisse Romande, Vortex

Genève, mai 2016

Avec: Eduardo Imasaka (vidéo) Emmanuel Adely (textes, livret)
Partenaires & Soutiens