Alin Gherman

 

Alin Gherman est né en 1981 en Roumanie, à Cluj-Napoca, Transylvanie. À l'âge de 11 ans, il s'installe en Belgique et commence des études de piano et de percussions.

l'âge de 18 ans, il a commence ses études de composition avec Daniel Capelletti au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles et obtient un Master en 2006. Dans le même temps, il reçoit plusieurs Premier Prix et degrés de spécialisation pour piano, musique de chambre et solfège.

ans le cadre d'un échange Erasmus, il étudie à l'Akademia Krakowie Muzycznaw avec Zbigniew Bargielski, Marek Choloniewski (électronique) et Rafa Delekta (direction).

n tant que bénéficiaire d'une bourse fédérale suisse, il poursuit ses études dans le domaine du théâtre musical avec Georges Aperghis, Xavier Dayer, Eric Gaudibert, Daniel Ott et Pierre Sublet à la Hochschule der Künste de Berne de 2006 à 2008. Ensuite, il poursuit un projet personnel de recherche dans le cadre du nouveau Master en Composition avec Eric Gaudibert et Xavier Dayer et étudie la composition pour le cinéma, le théâtre et les médias à la Hochschule der Künste de Zürich.

l participe à des masterclasses en Belgique, République Tchèque, France, Allemagne, Pologne, Roumanie et Suisse, avec Julian Anderson, Dan Dediu, Jonathan Harvey, Toshio Hosokawa, Michael Jarrell, Claude Ledoux, Yan Maresz, Olga Neuwirth, Helmut Oehring, Gérard Pesson, Erik Peters, Doïna Rotaru, François Sarhan, Marco Stroppa, Peter Swinnen, Lasse Thoresen et Luc Van Hove.

l a également participé aux ateliers multimédias expérimentaux x-med-k de Nadine/Mousse à Bruxelles.

l a reçu le Prix de Composition au Concours International Icône Breaza Arts (Roumanie), le Prix Emile Agniez du Conservatoire Royal de Bruxelles, le Prix de la Création - Festival du Condroz (Belgique) et le 2e prix au Concours International «Chemins de romantisme» à Bucarest. Il a été joué ou soutenu par la Tonhalle de Zürich, Pro Helvetia, l'Ensemble Musiques Nouvelles, le Festival d'orgues des Minimes à Bruxelles, l'Alternances Ensemble de Suisse, le Fonds Culturel Simon Forster, le festival SIMN de Bucarest, le Concours International de Musique de Genève, ainsi que par de nombreux musiciens et artistes de théâtre et de vidéo. La Zürich Schweizerisches Sozialarchiv lui commande la trame sonore pour le film historique muet suisse Ein Werktag (1931), jouée en direct au Festival International du Court Métrage de Winthertur en 2009. Il a dirigé et co-produit plusieurs vidéoclips de ses propres œuvres présentés au Flair Lausanne, Lucerne Voltafilm, Sidéral film Genève et Zürich Fiftyfifty. Ses œuvres sont publiées par les Éditions Papillon de Genève.