Raggi di stringhe
électronique , violon
durée: 18:00
2011

Lara Morciano – Raggi di stringhe (2011)
Réalisation Informatique Musicale:  José Miguel Fernández (IRCAM)
Prix Giga-Hertz ZKM + ExperimentalStudio (2012)

Le titre de cette œuvre pour violon et électronique, commande de l’Ircam-Centre Pompidou, fait référence à la théorie des cordes selon laquelle les particules qui composent tout dans l'univers sont constituées d’éléments infiniment petits, des anneaux d’énergie vibrante, appelés cordes ("stringhe"). De façon analogue aux différents modes de vibration des cordes d'un instrument à cordes, les diverses vibrations de ces minuscules "stringhe" donnent aux particules leurs caractères distinctifs et, vibrant constamment, ‘‘jouent’’ les caractéristiques de chaque particule, en parvenant ainsi à l'hypothèse que toutes ces particules vibrées puissent être considérées comme des manifestations différentes d'une unité fondamentale unique.
Les plusieurs images de l’oscillation de ces cordes (pouvant être ouvertes, fermées, à plusieurs dimensions), qui interagissent et se croisent, créant une nouvelle "stringa" (qui pourra à nouveau se diviser en produisant d’autres formes et vibrations) ont largement inspiré la composition de la pièce. Les différentes possibilités de fusion, prolifération, fractionnement, scission sont réalisés à travers l’écriture de deux parties (instrumentale et électronique) conçues de façon organique et unitaire, tout en cherchant une véritable fusion entre ces deux univers différents. Dans une relation d'influence réciproque constante et à travers un échange continu d'actions et réactions, détections et réponses, l’électronique, réalisée d’une façon très détaillée et articulée, en tant que partie intégrante du discours musical, est conçue comme un complément idéale à la virtuosité instrumentale, une extension des possibilités sonores de l’instrument.
La réalisation informatique a eu comme point de départ l’intégration d’un système de suivi de partition ainsi que de nouveaux outils pour obtenir différentes possibilités d’analyse du son instrumental et une description déterminée de ses paramètres et caractéristiques pour réaliser et contrôler différents types de traitement en temps réel.