Do you speak the lingo?

26/11/2021 20:30, Fonderie Kugler, 4 bis rue de la truite, Genève

Le compositeur Alex Mincek est un maitre de la répétition, de l’allitération et des objets sonores complexes: sa pièce pour violoncelle « Flutter » en est un exemple achevé. « Tech bite », de la jeune compositrice étasunienne Kelley Sheehan, met en scène un dispositif audio-visuel hybride composé par un sifflet à coulisse (dont on n’entend que le bruit de la mécanique amplifié de près), du feed-back, de l’appareillage low fi et de la vidéo. La compositrice exploite le phénomène de « retard neuronal » qui explique (au moins partiellement) l’origine des illusions visuelles liées à la perception : en bref, des illusions se produisent lorsque le cerveau tente de percevoir l'avenir, et ces perceptions ne correspondent pas à la réalité. Pour reprendre ses propres mots : « Tech Bite » relie les gestes du sifflet à coulisse à cette image qui trompe le cerveau dans la perception du mouvement. Au cours de la composition, j'ai suivi mon propre œil et j'ai traduit son mouvement en paramètres timbraux et en délimitations spatiales.
Le brésilien Ricardo Eizirik est un compositeur dont la production artistique s'étend de la musique de chambre aux œuvres d'installation et de performance. Son travail se concentre sur des thèmes tels que la banalité, la mécanisation de la société et les sous-produits de la vie quotidienne (c'est-à-dire les déchets, les ordures, le bruit, etc.), ce qui explore en profondeur son cycle des « Junkyard piece ».
Fernando Garnero est aussi membre fondateur de l’ensemble Vortex . Il explore depuis longtemps l’hybridation comme outil créatif, ainsi que la récupération et la re-contextualisation de phénomènes sonores. Nous allons assister à la première suisse d’une installation audiovisuelle dont la conception est axée sur la mouvement de l’image par vibration sonore, une œuvre qu’il créera lors de sa résidence en tant que Pensionnaire à la Villa Medici à Rome en 2020/21.

Partenaires & Soutiens