Chemins mobiles à l'intérieur du jardin
électronique
2006

Chemins mobiles à l'intérieur du jardin (électronique en temps réel, Commande du Ministère français de la Culture , pour le MIA (Musiques Inventivesd'Annecy) et la Fondation Royaumont)
Cette composition part d’une installation sonore conçue à partir de l'architecture et del'acoustique du cloître de l’Abbaye de Royaumont. Lors de sa création, le positionnement des haut-parleurs invitait le public à parcourir l'espace en découvrantdifférentes situations sonores. Cette liberté de déplacement permettait à chacun de construire son propre chemin d'écoute.L’installation a été renouvelée chaque jour par un dispositif informatique.
Dans sa conception, cette pièce compte deux versions. En partant du même dispositifinformatique, la pièce est élaborée pour une nouvelle écoute sous la forme de concert.
L’idée originale est la confrontation du public à deux situations différentes en partantd’un même matériel.
La pièce se renouvelle chaque jour par le dispositif informatique.Cette condition marque tout le travail de composition de Chemins Mobiles à l’Intérieur du Jardin. L’ordinateur est l’interprète qui suit un chemin selon certaines conditionsétablies au préalable ; dans la partition informatique, « l’aléatoire contrôlé » donne un résultat musical unique pour chaque nouvelle version.Chemins Mobiles à l’intérieur du Jardin est un projet développé avec le soutien du MIA (Musiques Inventives d’Annecy). Cette pièce a été reprise à Annecy durant le festival« MIA en Novembre », du 13 au 18 novembre 2006.