Come frecce nella tua mano
alto , électronique
durée: 7:00
2009

Quelques mots...


Dans les dernières années d'expérience compositive je suis de plus en plus intéressé à la découverte du lien entre le geste instrumentale et l'objet sonore que lui produit. Comment peut on décrire cette relation? Comment peut on gérer cette relation? Comment peut on ouvrir des espaces pour l'imagination à partir de cette relation?

Dans ce cas, on plonge nos oreilles sur la corde de l'alto, un espace confiné et monodimensionnel mais qui offre beaucoup de chemins pour l'exploration acoustique. L'expansion de cet écoute constitue donc le point de départ du travail fait avec l'électronique en temps réel: le modules du filtrage, du spectral-delay et les résonateurs sont comme des loupes qui jettent différentes regardes sur le mode de jeu choisi. Et ce mode de jeu est constitué par le mouvement de l'archet qui suive (ou pas) la longueur de la corde. Donc on y écoute l'espace de la corde entre deux pôles, on y écoute le souffle de l'archet qui le parcourt, on y écoute l'expansion et la couleur dans l'espace de cette salle, on y rentre et on y sort de la fragilité et des mutations de ce monde sonore...

Loading player